Tapisseries

tapisserie-2

L’arrachage des vilains papiers peints continue !

Même si c’est fastidieux, du fait de la hauteur des plafonds et de la chaleur, le résultat est vraiment gratifiant. On commence enfin à apprécier les volumes.

Joie immense, j’ai ressorti les nuanciers de peintures et lors des pauses (nombreuses), je réfléchis aux couleurs. Il reste encore beaucoup à faire avant de passer aux finitions, mais je préfère commencer tôt, étant toujours un peu longue à prendre une décision sur ce sujet.

tapisserie-3

plafond de la grande chambre, bien imbibé d’eau

Notre technique pour arracher le papier peint et la toile de jute, c’est d’utiliser un pulvérisateur de grande contenance (5 litres) rempli d’eau chaude, de bien imprégner les murs et les plafonds, puis de passer la spatule. Nous avons trouvé cela bien plus efficace que la décolleuse à papier peint (bien plus fatigante à manier, dégage beaucoup de chaleur et dont le résultat n’égale pas celui obtenu avec le pulvérisateur). Et côté prix, le pulvérisateur est largement victorieux, moins de 7€ (j’avais choisi le moins cher, pour essayer). La décolleuse nous a été prêtée mais il a tout de même fallu acheter de l’eau déminéralisée (oui, elle n’aime pas le calcaire…) et à achat ou à la location, on parle d’un budget bien plus conséquent. Donc, à tester dans des cas spécifiques, si l’eau en quantité risque de nuire aux murs ou au sol. Et nous n’avons même pas essayé les produits dissous-colle, puisque ça fonctionne bien sans.

tapisserie-1

le pulvérisateur à l’assaut de la cage d’escalier

Le pulvérisateur permet d’atteindre des endroits qui restent inaccessibles pour la décolleuse, par exemple les plafonds. Et chez nous, tous les plafonds sont recouverts…

tapisserie-1-2

dernier morceau de toile de jute dans la cage d’escalier

On ne soupçonne pas toujours le volume de déchets que l’arrachage de la tapisserie va représenter…

tapisserie-4

voilà à quoi cela ressemblait en fin de journée (et il en restait encore à enlever sur les murs et le plafond)

Et puis certains outils peuvent d’avérer utiles pour des activités très différentes.

Le racloir de coffreur a cette fois servi à retirer le papier peint au dessus de la baignoire mais aussi pour faire un peu de propre avant la journée à venir.

tapisserie-5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s