Limbes

électricité-1-2

Quand on nous demande où nous sommes dans les travaux, je réponds que ça avance. Et c’est vrai. Ça avance. Et puis c’est une formule pratique, ça évite de s’étendre et de fournir des explications précises. Si je dois décrire où nous en sommes vraiment de nos travaux, je devrais répondre qu’on est dans les limbes, dans cette zone d’errance entre l’enfer et le paradis… Un vrai concept !

Je m’explique. Entreprendre des travaux est un processus complexe. Depuis l’idée générale du départ, les découvertes lors de la dépose, les contraintes techniques, la bonne ou mauvaise volonté des artisans, nos capacités personnelles (physiques, psychologiques et financières), on avance sans réellement avancer. Parce que rien n’est vraiment défini ou figé, tout évolue, et ce qui est valable à un moment ne l’est plus moment suivant. C’est mouvant, pour ainsi dire, et obscur. C’est un passage épuisant, frustrant, envahissant, culpabilisant. En même temps, tout n’est pas si terne, c’est aussi un projet que nous réalisons ensemble, enrichissant et très gratifiant. Et sincèrement, je crois que notre grande chance c’est d’avoir décidé d’emménager que lorsque nous serons prêts car même si à cet instant je me sens patauger dans le flou, je sais que ça passera.

Pourtant, je ne peux m’empêcher de me demander quand l’électricité sera terminée, si le salon pourra un jour me plaire malgré ses vilaines goulottes et si la maison ne souffrira pas trop d’un hiver sans chauffage…

Promis, le prochain article sera plus gai.

5 réflexions au sujet de « Limbes »

  1. Tout est juste et bien écrit. Le doute, la lassitude, le chemin hésitant et chaotique qui avance par à coups. L’obstination, et pour ma part souvent la résignation de voir que le résultat n’est pas -vraiment- ce que j’espérais, ce que je voulais. Je n’en suis pas vraiment loin , mais ce ne sera pas la réalisation du souhait et de l’idée de départ, du projet souvent idéalisé et fantasmé. Il y a trop de contraintes, comme vous le dite financières, psychiques, physiques, je n’ai pas les moyens de les contourner, je fais avec ce que j’ai et comme je le peux. J’espère juste aimer le résultat et composer avec. courage!!

    J'aime

  2. Bonjour,
    je passe juste pour vous donner un peu de courage dans la réalisation de vos différentes pièces. J’ai deux couples d’amis qui se posent ce genre de question, et qui avancent tant bien que mal de pièce en pièce. Pour autant, ils ont été ravi que je leur présente mon beau frer, électricien de métier qui leur a monter que beaucoup de choses peuvent se réaliser sans trop se ruiner, et en faisant les choses correctement.
    Ou je veux en venir? Tenez vous proche de ce type de professionnels, prets à aider. Il y a beaucoup de passionnés qui sauront vous aiguiller, vous monter par ou commencer pour ne pas se retrouver face à des problématiques qui auraient pu être éviter.

    Un petit artisan débrouillard, peut vous aider sur beaucoup de domaines, lorsqu’il a déja participer (et a été payé pour) sur son cœur de métier.
    Le plus dur, a mes yeux lorsque l’on retape une vielle battisse, est de savoir s’entourer; c’est un aspect qu’il faut bien prendre en compte, quitte à notifier sur un calepin, tout ceux qui pourraient aider, un court, moyen et long terme. En regardant un peu autour ne vous, vous devriez avoir ce genre de connaissances.

    Je vous souhaite à nouveaux, de prendre du plaisir dans ce projet t de le mener à bien.
    Cordialement,
    JLM

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s