Cloisons

cloison fermacell-9

après la pose des plaques de Fermacell, en attendant l’enduit au plâtre

Depuis quelques semaines, nous sommes occupés à des tâches moins spectaculaires mais pour autant les travaux avancent. Il s’agit principalement de petits rebouchages et de nettoyage et donc ce n’est pas facile de rendre cela en images.

Parmi ces activités, Florent s’est lancé dans la réalisation d’une cloison à l’étage, entre la salle de bains actuelle et la moyenne chambre. A cet endroit, il y avait une porte dont on trouvait l’intérêt un peu limité, surtout du fait de la création d’une deuxième salle de bains. On a donc choisi de la condamner.

cloison fermacell-1

plaques de Fermacell

Nous avons préféré utiliser des plaques de Fermacell car elles sont plus écologiques que celles en Placo puisqu’elles ne contiennent pas d’adjuvant chimique. Elles sont composées de gypse (roche sédimentaire à la base du plâtre) et de fibres de cellulose (issues de papier recyclé).

Pour cette opération, nous avons fait l’acquisition de nouveaux outils. D’un côté, un compresseur, de belle taille :

cloison fermacell-2

le « petit » compresseur

Et tout au bout du fil, le cloueur pneumatique :

cloison fermacell-3

Et avec ça, quelques outils du type règle de maçon et un bon cutter, et hop, on monte une cloison. « On », c’est Florent.

Pour améliorer l’acoustique, il a installé de l’isolant entre les côtés du mur et notre choix s’est tourné vers de l’isolant Métisse, en laine de coton recyclé. C’est léger et ça se met bien en place.

Ensuite, pour apporter plus de rigidité à l’ensemble, il a fixé des tasseaux.

cloison fermacell

isolant Métisse et tasseau en bois

Notre cloison n’est pas très épaisse puisqu’il s’agit de l’emplacement de l’ancienne porte, simplement quelques centimètres. Le Métisse avait du mal à se comprimer donc on l’a aidé un peu et conçu un capitonnage maison :

cloison fermacell

isolant Métisse mis en place entre les deux plaques de Fermacell

Et au final, on obtient une cloison presque parfaite, comme si la porte n’avait jamais été là.

cloison fermacell-8

Comment ça, ce n’est pas tout à fait vrai ? Il faut beaucoup d’imagination ? Attendez juste quelques jours, que le plâtre soit appliqué et que ça sèche…

4 réflexions au sujet de « Cloisons »

  1. Bravo!!!! de la technique et de l’écologie! Florent est un superman de la rénovation
    je trouve que les plaquiste/platriers sont des sauveurs 🙂

    J'aime

  2. Florent mérite des félicitations. Grâce à vous nous connaissons de nouveaux matériaux performants. Le compresseur est impressionnant et de belle couleur!!!.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s