Sous l’escalier

sous l'escalier-2

tomettes posées sur le sable

Lors de la pose du parquet nous avons fait tomber la petite cloison sous l’escalier alors que ce n’était pas prévu. Cela a modifié notre ordre de priorités mais nous commençons à être rodés !

Etat des lieux : un espace réduit, des tomettes posées sur un sol en sable et notre nouveau parquet installé juste à côté.

Objectif : refermer la zone de la cave (et reposer la porte) et ne plus avoir de poussière.

Si nous avions poussé la réflexion lorsque nous avons décaissé dans la cuisine, nous aurions fait tomber la cloison plus tôt et intégré cet espace à la dalle. Nous n’avons pas cherché plus loin que l’agencement en place et j’avoue que nous songions laisser en l’état ce recoin et y avoir accès depuis l’escalier de la cave (pas bien pratique) sans trop savoir ce que nous rangerions. Cela dit, pendant quelques mois, l’endroit était parfait pour stocker le parquet de récupération !

Une fois la cloison démolie et après avoir retiré les tomettes, le sol en terre est apparu avec l’évidence de la création d’une dalle. Voilà à quoi cela ressemblait :

sous l'escalier-1

sol en terre sous l’escalier

Afin de faire simple et propre, nous avons décidé d’utiliser les blocs de chanvre que nous avions déjà en notre possession et de sceller l’ensemble avec un coulis de chaux :

Ensuite, une fois la dalle sèche, Florent a monté une cloison en ossature bois :

sous l'escalier-9

ossature bois presque définitive

sous l'escalier-10

quelques uns des nombreux outils utilisés

L’ossature a ensuite été couverte par des plaques de Fermacell, dont je vous ai déjà parlé ici. Voilà ce que cela donne en images :

Pour finir, Florent a posé là aussi du Métisse et a refermé le tout.

Pour le Métisse, nous n’avons pas trouvé de bonne méthode pour avoir des découpes propres. La technique de « l’arrachage » vaut celle du « découpage ». Si vous savez comment faire, dîtes-le nous, il nous reste encore quelques cloisons à monter…

Voilà où nous en sommes.

Le sol n’est pas encore dans la short list des priorités mais cela n’empêche pas d’y songer activement. Je ne suis pas sure de réutiliser les tomettes actuelles. Ce n’est pas une question d’esthétique et nous aimons conserver le caractère ancien de la maison, de ses matériaux passés mais simplement qu’il n’y en a pas assez, beaucoup étaient cassées et jusqu’à maintenant nous n’arrivons pas à retrouver la même taille et la même épaisseur de tomettes. Nous souhaitons aussi que la mise en place soit facile et nous limiter dans les découpes… Affaire à suivre donc !

Finalement, je suis assez contente d’avoir récupéré cet espace accessible depuis la cuisine car ce sera effectivement appréciable d’avoir un coin de stockage supplémentaire. C’est juste un peu dommage de l’avoir fait en décalé du reste.

2 réflexions au sujet de « Sous l’escalier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s