Portes à l’étage

Ces derniers temps, Florent s’est affairé sur les portes de l’étage…

Le décapage a été fastidieux. Il faut dire que trois portes font 6 faces et chaque face avait reçu au moins 4 couches de peinture, 5 même pour certaines. Après plusieurs tests, le plus efficace s’est avéré un décapant peinture appliqué au départ au pinceau puis au pulvérisateur. Il faut du temps pour que la peinture cloque, pour grater, poncer puis appliquer une nouvelle couche de produit, nettoyer les rainures, les outils et poncer encore…

couche de peinture qui cloque

la couche de peinture s’enlève au racloir

Florent a même créé un outil spécifique pour enlever plus facilement la peinture dans les rainures, à partir d’une clé :

Quelques photos en cours :

Le ponçage des blocs de serrure a lui aussi été long et pénible mais le rendu est plutôt esthétique. Nous avons reposé les poignées existantes, pour l’instant.

Il y avait deux portes en place avant le démarrage de ce chantier : celle de la salle de bains et celle de la deuxième chambre. Dans notre chambre, il n’y avait plus de porte depuis que nous avions déplacé l’entrée afin de créer un escalier pour accéder au grenier, qui un jour, devrait être aménagé en chambre supplémentaire. Voilà donc notre nouvelle porte, vue depuis notre chambre.

nouvelle porte dans la chambre

Même si les deux jours prévus initialement ont largement été dépassés, qu’il reste encore beaucoup de finitions, nous sommes très satisfaits du résultat. Et avoir une porte à sa chambre, vraiment, ça change la vie ! L’étape peinture n’est pas prévue pour l’instant et d’ailleurs, nous n’arrivons pas à nous décider pour la couleur… Avez-vous des idées à ce sujet ?

 

Pierre et chaux dans la cuisine

cuisine enduit chaux-3

maçon au travail

On dirait bien qu’on progresse ! Les maçons sont revenus et notre cuisine, qui ressemblait à ça il y a quelques jours, s’est métamorphosée.

Nous avons passé beaucoup de temps à nettoyer du mieux possible les pierres découvertes lors de la dépose de l’ancienne cuisine. Elles étaient très abîmées mais nous tenions à les restaurer. Au final, on a capitulé. Sur les conseils de notre artisan, on a choisi de les faire remplacer.

C’est de la pierre de Migné (similaire au Tuffeau mais plus résistante) qui a été utilisée.

cuisine enduit chaux-2

entourage en pierre dans la zone évier – frigo

On se console en se disant qu’on réutilisera les pierres pour autre chose.

Pour revenir aux murs, il nous a fallu du temps pour prendre une décision pour le revêtement. On n’est pas des rapides, c’est certain. Nous avons opté pour un enduit en chaux dans la cuisine (puisqu’il ne restait plus rien des anciens murs) contrairement au reste de la maison. Je crois que vous savez que dans les autres pièces on a préféré faire des reprises de l’existant et donc tous les murs sont couverts de plâtre.

Aujourd’hui les maçons ont terminé le dégrossi. Normalement, quand on fait un enduit à la chaux, il faut d’abord faire un gobetis ou couche d’accroche. Ils ont considéré qu’on avait largement ce qu’il fallait en accroche, donc on a évité cette étape.

cuisine enduit chaux-4

pierre de Migné et dégrossi

Il faut maintenant que tout cela sèche avant qu’ils ne reviennent pour la couche de finition. On pourrait croire à du ciment mais c’est bien de la chaux.

Ils ont aussi procédé à l’agrandissement de la fenêtre existante :

cuisine enduit chaux-1

notre nouvelle ouverture au-dessus du futur évier

La pose des huisseries est prévue pour fin mars. Les maçons reviendront donc après pour la couche de finition à la chaux. La pose de la cuisine suivra. Vous souvenez-vous du projet ? C’était déjà il y a bien longtemps… Notre premier rendez-vous devait dater d’avril. Cela se concrétise : demain, on confirme la semaine de livraison.

Et rassurez-vous, on ne se repose pas uniquement sur nos artisans, il nous reste à poser le parquet d’ici là !